Actualité de la Suisse italienne

Nicola Gianinazzi

https://doi.org/10.30820/2504-5119-2020-1-50

Nous proposons régulièrement des consultations individuelles à d’autres psychologues et psychothérapeutes ainsi qu’occasionnellement à des instituts de formation suisses et étrangers et d’autres organismes privés et publics. En revanche, en ce qui concerne le travail interne à l’association, celui-ci consiste essentiellement à jouer le rôle d’intermédiaire entre les niveaux régionaux et le niveau national, en termes de conseil et de révision ainsi que dans la traduction de textes d’informations plus ou moins techniques. Ces travaux sont devenus importants. Mon rôle prend de plus en plus d’importance en tant qu’interlocuteur pour l’échange entre la partie italienne et les autres parties de la Suisse.

Nous continuons à collaborer avec succès avec l’Istituto Ricerche di Gruppo (IRG) à l’organisation de mesures de formation continue, afin de pouvoir garantir un large choix de cours de haute qualité. Ces derniers peuvent être choisis dans le programme de formation postuniversitaire d’après le programme intégral ASP. Je travaille en outre étroitement en tant que délégué avec l’IRG à la préparation et à l’accompagnement des dernières phases de l’accréditation finale : il a été notamment aussi été nécessaire d’accompagner la visite des experts nommés par l’AAQ à l’IRG.

En tant que membre de la rédaction de Psychotherapie-Wissenschaft, je veille à ce que la Suisse italianophone et un aperçu général en italien soient également toujours fortement représentés et visibles dans notre magazine spécialisé.

Nous avons finalement continué à développer le contact avec des doyens d’université de différentes hautes écoles et facultés tessinoises. Cet intéressant travail de relations publiques est sensé et nécessaire pour promouvoir l’offre de formation continue, les contributions aux publications de notre association et également promouvoir des projets de recherche. Dans ce domaine, la collaboration rédactionnelle est également approfondie avec le magazine Psicoterapia e scienze umane (www.psicoterapiaescienzeumane.it), dont le rédacteur en chef est Paolo Migone.

Aperçu général du Tessin et au-delà de ses frontières

Le Tessin joue justement dans ces derniers temps complètement son rôle de pont entre la Lombardie et la Suisse alémanique, également du point de vue du COVID-19. Notre expérience frontalière nous a d’abord confrontés en premier lieu avec cette situation difficile : nous apprenons de Milan et mettons en œuvre avec Bellinzona et Berne les meilleures stratégies de contrôle de la propagation et de la contamination.

En tant que délégué de l’ASP, j’ai dû réagir à des demandes de certains collègues concernant les nouvelles mesures sanitaires qui doivent être respectées, et j’ai eu à cœur de transmettre les meilleures informations concernant notre discipline. Une collaboration dans ce sens s’est mise en place à la fois avec les collègues de Lombardie et aussi avec les collègues de l’Union des psychologues tessinois (ATP-FSP), qui a réalisé d’excellents matériels, entre autres en collaboration avec la Direction Générale de la Santé (DGS) :

Nicola Gianinazzi, membre du comité et délégué pour la Suisse italienne.

Refbacks

  • Im Moment gibt es keine Refbacks